Carnet d'une petite itinérance aux Canaries...
Qui suis-je ?

trois semaines aux îles canaries (Tenerife et La Palma) quelques infos sur les randos, les possibilités d'itinérance en tente, les déplacements en bus

Derniers articles
Menu
La carte des lieux visités


Lieux visités
Punta del Hidalgo


Rubriques Mes amis
    Liens

      Page 1 sur 1
      Page précédente | Page suivante

      BLOG EN CONSTRUCTION

      Blog en construction...

      La suite arrivera petit à petit...



      Lien permanent
      Publié à 02:00, le 22/08/2008,
      Mots clefs :



      Camping de la Punta del Hidalgo
      Publié dans planter sa tente

       

      vue du camping

       

       

      Bon point de chute ( et le seul) pour l'extrémité nord-est de l'île de Ténérife.

      Des randos sont possibles au départ du village vers les Monts de l'Anaga...

      Le tarif: 6,50 euros pour la tente et les deux personnes.

       

       

      A 20 min de Santa Cruz en voiture, à 35min de Puerto de la Cruz...

      Il y a des bus, le n°105 s'arrête non loin du camping...

      Un tout petit supermercado a 200m du camping avec accès Internet...

       



      Lien permanent
      Publié à 01:00, le 22/08/2008 dans planter sa tente, Punta del Hidalgo
      Mots clefs : tentehebergementcamping



      lundi 4 août
      Publié dans au jour le jour

      Aujourd'hui nous quittons l'île de Tenerife. Ce sera donc une journée lessive, rangement, retour de la voiture de location après une dernière ballade dans les Monts Anaga et bus pour le port de Santa Cruz.

       

       

      Nous prenons un bateau de Naviera Armas en direction de la Isla de La Palma. Environ 45 euros pour deux personnes et 13 heures de traversée... Il Y a des bateaux beaucoup plus rapides (4 ou 5 heures)  mais un peu plus chers. La traversée est sympa puisque nous longeons d'abord toute la côte sud de Tenerife jusqu'à Los Christianos. Puis direction El Hierro où nous faisons une escale à deux heures du matin. Nous passons donc la nuit à bord du bateau. Les sièges sont confortables et inclinables, des couvertures sont fournies... A noter aussi un petit self sur le bateau où pour 6 euros on peut manger à volonté... 



      Lien permanent
      Publié à 12:12, le 4/08/2008 dans au jour le jour,
      Mots clefs :



      dimanche 3 août
      Publié dans au jour le jour

      Nous avions prévu une randonnéee dans les monts Anaga au départ du camping de la Punta del Hidalgo mais de gros nuages menaçants nous ont fait revoir notre programmme. Nous décidons finalement de remonter vers le parc du Teide et nous nous réjouissons de notre décision. Une fois passé la barrière de nuages, on se retrouve sous un beau ciel bleu et un soleil bien vigoureux.

      Nous faisons un arrêt au centro de visitantes d'El Portillo. Très bien. De gros lézars (espèce endémique de l'île) se prélassent sur les rochers autour du centro et attendent tranquillement que les touristes leur filent un bout de leur sandwich.

       


       

      Nous partons ensuite pour une petite rando de 2h à partir d'El Portillo (il est proposé 6 ou 7 randos très bien indiquées). Les paysages sont lunaires, volcaniques... magnifiques!

      Nous redescendons ensuite vers Santa Cruz et sa très belle plage de Teresitas pour une nouvelle très bonne baignade.



      Lien permanent
      Publié à 12:12, le 3/08/2008 dans au jour le jour,
      Mots clefs :



      samedi 2 août
      Publié dans au jour le jour

      Tour de l'île en voiture...

      Notre itinéraire en quelques points:

      - montée vers le parc du Teide
      (à faire de bonne heure pour avoir de la place sur les parkings des points de vue...)

       

       


      - descente vers Playa de las Americas.

      On s'était dit que par curiosité, il fallait quand même qu'on aille voir. Hormis des immeubles et magasins partout partout... on n'y a trouvé rien de plus extraordinaire qu'une énorme cité balnéaire bétonnée. Les plages sont sans doute belles mais faute de place dans les parkings et de motivation pour tourner en rond au mileiu de toute cette jungle urbaine, on ne s'est même pas arrêtés.

      - direction le nord ouest en longeant la côte
      Les falaises de Los Gigantes valent le coup d'oeil...

      - de los Gigantes, remontée vers Santiago del Teide
      Toutes ces routes sont bien sûres mangnifiques, serpentant entre les bananeraies et avec des vues telles que l'on a l'impression d'avoir tout l'océan atlantique à nos pieds...

      - et surtout, surtout, une partie de l'île qui, à notre goût, il ne faut pas manquer...
      De Santiago del Teide, prendre la petite route qui conduit à Buenavista del Norte (pointe nord ouest de l'île) Cette route nous a paru encore bien plus magnifique que les précédentes, époustouflantes... Nous n'en dirons pas plus ... pour laisser la magie vous surprendre. Une petite photo pour se mettre en appétit.

      Et toujours dans ce même petit coin de paradis, nous vous conseillons de ne pas vous laisser décourager par tous les panneaux qui déconseillent de se rendre à la Punta de Teno (au départ de Buenavista del Norte). Effectivement si la prudence élémentaire impose de ne pas emprunter la route par mauvais temps ou suite à des précipitations importantes, le coin est connu et très fréquenté des gens du coin...

       

      - de bonne surprise en bonne surprise, nous avons continué notre route vers Garachico. Une belle place ombragée au centre du village avec des cafés à l'air sympathique que nous n'avons pas testé car le village était plus ou moins fermé aux touristes... (on a soupçonné que des mariés avaient réservé la place centrale...). Autre aspect de cete bourgade valant le détour: ses magnifiques piscines naturelles aménagées comme des petits labyrinthes dans les rochers...



      Lien permanent
      Publié à 01:00, le 2/08/2008 dans au jour le jour,
      Mots clefs :



      vendredi 1er août
      Publié dans au jour le jour

      Un petit tour dans les montagnes du nord est de l'île (montagnes de l'Anaga) nous a permis d'emprunter de très belles routes malgré une bonne couche de nuages sur les hauteurs.

      Le sud de la pointe de l'île est très très aride, pas un seul arbre ou arbuste... impossible de trouver quelques centimètres carrés d'ombre pour manger!!!

      Le nord de cette même pointe donne l'impression d'un petit bout du monde. Quelques plages de sable noir fréquentées par les surfeurs ou les body boardeurs, une route qui se termine en cul de sac à la fin d'un village...

      Au centre, la végétation se fait de plus en plus touffue au fur et à mesure de la montée dans les montagnes, de très belles vues sur les côtes de chaque côté. 

      Dans l'après-midi, étant donné que le côté nord de la pointe est sous les nuages, nous repartons vers Santa Cruz pour retrouver le ciel bleu. C'est effectivement un point très agréable sur cette île: si le temps n'est pas très réjouissant d'un côté, il suffit de franchir les montagnes et de passer de l'autre côté.  Là, ciel bleu et soleil vous attendent!!!

       A quelques kms de Santa Cruz de Tenerife, la très belle plage (artificielle) de Teresitas permet de passer un bom moment de farniente au bord de l'eau, sous les palmiers...

       


       

      Pour la soirée, nous nous sommes dirigés vers Puerto de la Cruz avec au programme, petite ballade dans les rues du sympathique centre ville et dîner au resto!

      Il faut savoir que la coutume au resto (du moins dans les typiques du coin) est de prendre une seule entrée (conséquente) pour deux ou trois personnes. Lorsqu'on ne le sait pas ... on passe pour des voraces!!!

      Attention aussi, une corbeille de pain est posée sur la table, mais si on y touche, il faut le payer en plus!!!



      Lien permanent
      Publié à 01:00, le 1/08/2008 dans au jour le jour,
      Mots clefs :



      jeudi 31 juillet 2008
      Publié dans au jour le jour

      C'est le grand jour...

      Départ de bonne heure (6h) et de bonne humeur, direction aéroport d'Orly.

      Le voyage commence bien, malgré les explications de mon cher cousin, nous montons dans un train au lieu d'un RER!

      Les habitués rigolerons car enfin "on ne peut pas se tromper entre un train et un RER!" mais pour nous, pauvres petits provinciaux de la province provinciale, ça ne nous paraissait pas si évident. A noter que ce sera à peu près la seule fois de notre voyage où nous nous tromperons dans les transports en commun.L'honneur est sauf!

      Nous arrivons cependant sans encombre - et en avance - à l'aéroport et décollons vers 10h, direction Madrid.

      Puis Madrid-Ténérife, atterrissage à l'aeropuerto Norte de los Rodeos.

      Ouf, nos beaux sacs à dos ont eux aussi fait bon voyage...

      A l'aéroport, nous commençons notre périple de dits randonneur par la location d'une voiture (Autoreisen, 75 euros les quatre jours). Après signature du contrat, le loueur nous indique rapidement où est garé la voiture. Arrivés auprès de cette dernière, nous constatons qu'elle a pas mal de petites égratignures. Histoire de ne pas se faire avoir, on retourne au guichet pour expliquer dans un espagnol-anglais très abracadabrant que la voiture est abîmée et que juré on y a pas touché... Le loueur semble nous comprendre et nous répond par un haussement d'épaules no problem que l'on a pas à s'inquiéter. Je lui demande quand même, dessin du contrat à l'appui, de faire précisément des croix là où on a ramarqué les rayures sur la voiture. C'est alors qu'avec le sourire et vraiment pour me faire plaisir, il nous barbouille de croix la petite tuture!!! On repart soulagés, maintenant, si on doit rendre la voiture sans peinture, on ne nous dira rien!!!

      On démarre la découverte de l'île par sa pointe nord est. Les nuages gris sont imposants et lourds mais ne nous empêchent pas de vite comprendre que d'où que l'on soit sur cette île on a une vue impressionnante sur l'océan et ses couleurs constamment changeantes. (perso, on préférait le bleu azur). La côte ne nous apparaît pas spécialement belle au premier coup d'oeil, des maisons semblent peu entretenues, les palmiers sont loin d'être vigoureux, les bords des routes assez sales.

      Arrivés au camping de la Punta del Hidalgo, première installation de tente et reprise aussitôt de la voiture, direction DECATHLON!! Ben oui, étant donné que nous avons dû abandonner notre bouteille de gaz à l'aéroport d'Orly (c'est l'hôtesse Ibéria qui était contente, c'était son premier équipement de camping!!) nous n'avons plus rien pour la popote. Bon bien sûr au Décathlon, ils n'avaient plus de bouteilles de gaz, sinon ça n'aurait pas été rigolo. Heureusement Al Campo (Auchan) était en face avec Intersport qui lui en avait en stock. Pour une première soirée, on ne s'est pas retrouvé trop dépaysés. A noter aussi la présence de Carrefour dans les parages!...

       



      Lien permanent
      Publié à 01:00, le 31/07/2008 dans au jour le jour,
      Mots clefs : location de voiturecampingaeroport